pôle Études - ORPEA

Le pôle Études est un service qui produit des données, des analyses statistiques et des cartographies sur l'enseignement supérieur et la recherche à l'échelle du site de la ComUE. L'ORPEA, observatoire régional des parcours étudiants aquitains, y est rattaché.

 Présentation pôle Études-ORPEA
 Demande de travaux


Publication : Les étudiants inscrits dans les universités et écoles membres de la ComUE d’Aquitaine en 2017-2018
En 2017-2018, les établissements d’enseignement supérieur membres de la ComUE d’Aquitaine comptabilisent 92 407 étudiants, soit 44 % des effectifs étudiants de Nouvelle-Aquitaine. Parmi eux, 89 492 étudiants sont inscrits dans une des 4 universités membres : 63 % en cursus licence, 34% en cursus master et 3 % en doctorat. Par rapport à l’année précédente, les inscriptions universitaires augmentent de près de 2 %. La part d’étudiants de nationalité étrangère parmi l’ensemble des inscrits est stable (12 %). Cette proportion est plus faible qu’au niveau national où 15 % des inscrits sont de nationalité étrangère. À l’université, 63 % des étudiants ont obtenu leur bac en Nouvelle-Aquitaine. Cette part s’inverse dans les grandes écoles membres de la ComUE d’Aquitaine (34 %). Enfin, 1/3 des étudiants des universités sont enfants de cadres. Cette part atteint 50 % dans les écoles d’ingénieurs.

Publication : Analyse des conditions de vie des étudiants en Nouvelle-Aquitaine
Après la publication fin 2018 des premiers résultats sur le périmètre de la ComUE d’Aquitaine, le pôle Études présente les chiffres clés de l’enquête sur les conditions de vie des étudiants à l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine. L'enquête menée sur plus de 16 000 étudiants est le résultat d’un travail collaboratif entre l’université confédérale Léonard de Vinci et la ComUE d’Aquitaine et l’ensemble de leurs établissements membres, avec le soutien financier du Crous de Bordeaux-Aquitaine. Plusieurs tendances se dégagent sur les différentes thématiques abordées : études, logement, déplacements, activités rémunérées, budget, bien-être, santé et loisirs.

Publication : Enquête sur les conditions de vie des étudiants : logement et transport
En 2018, la moitié des étudiants des établissements membres de la ComUE d’Aquitaine, vit en location et 1/5 est logé en résidence (Crous, privées, écoles, foyers, etc.). L’accès à l’autonomie résidentielle pour les étudiants n’est pas aisée. La moitié des décohabitants a déclaré avoir rencontré des difficultés pour trouver un logement (+8 points en 3 ans). Cette difficulté a été d’autant plus forte qu’elle intervient pour des territoires comme la métropole bordelaise en Gironde dans un contexte de marché tendu. Mais malgré les difficultés, les taux de satisfaction restent relativement élevés. La première source d’insatisfaction étant le prix que ça soit en matière de logement ou de transport.

Publication : Enquête sur les étudiants sortant sans diplôme des universités
Plus de 52 000 jeunes sont inscrits en formation initiale en 2015-2016 dans l’une des 3 universités de l’académie de Bordeaux. 2 313 en sont sortis sans diplôme, soit 5% d’entre eux. Le premier motif de sortie exprimé est le souhait de réaliser un autre projet (31%), suivi d’un sentiment d’inadéquation au format et au contenu des cours (19%) puis de doutes quant à leur capacité à réussir (13%). Un an après leur sortie de formation, 50% des sortants sans diplôme sont en emploi, 29% sont en formation, 13% sont NEET (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire). Pour 3% d’entre eux, la situation n’est pas connue.

Devenir professionnel des ingénieurs
1 782 ingénieurs des écoles membres de la ComUE d’Aquitaine ont été diplômés en 2016 et 2017. Quelques mois après la sortie de formation, 71% des ingénieurs de la promotion 2017 sont en emploi. Pour la promotion 2016, sortie il y a plus d’un an, le taux d’emploi s’établit à 80%.

Devenir professionnel des docteurs
606 étudiants des établissements membres de la ComUE d’Aquitaine ont obtenu le grade de docteur au cours de l’année 2014. Deux ans environ après leur soutenance de thèse, 83% des docteurs ayant répondu à l’enquête sont en emploi (dont 20% en post-doc). Le taux d’emploi stable (CDI, fonctionnaire, profession libérale et créateur d’entreprise) est de 58%.



Réalisation photo : Amandine Maurand