Mission Numérique

La mission Numérique de la ComUE d’Aquitaine accompagne les usages pluriels du numérique et la transformation pédagogique des établissements d’enseignement supérieur. Dans un objectif de mutualisation des investissements en moyens techniques et de diffusion des bonnes pratiques, elle œuvre au renforcement des actions innovantes et à la création de conditions d’échanges et de partages entre les acteurs. Ces actions communes menées sont soutenues financièrement et politiquement, notamment par le CPER (contrat de plan État-Région).

S’inscrivant dans une dimension collective au service des membres et partenaires de la ComUE d’Aquitaine, la mission Numérique engage porte des projets fédérateurs pour l'ESR (l'Enseignement Supérieur et la Recherche) néo-aquitain dans un objectif de modernisation, de transformation et d'innovation.

Ses missions portent sur :

  • Le renforcement des actions innovantes et des acteurs pionniers de l'ESR ;
  • La création des conditions d’échanges et de partage entre les acteurs ;
  • La mutualisation et les projets groupés ;
  • Le maillage équilibré des initiatives sur le territoire ;
  • La lisibilité des actions pour la Région et l'Etat ;
  • La production d’applications mobiles à destination des étudiants et des personnels.

    Les actions de la mission Numérique se répartissent sur 4 activités :

  • La pédagogie
  • Le développement applicatif
  • Les infrastructures
  • Les systèmes d'informations

  • PÉDAGOGIE

    Le service « Transformation des pratiques pédagogiques » soutient et développe la dynamique collective lancée dans les établissements. Ses missions se déclinent en plusieurs axes :

  • Le soutien aux actions de transformation pédagogique sur le territoire de la ComUE d’Aquitaine ;
  • Le développement des coopérations entre les services d’appui à la pédagogie ;
  • La mise en place d’actions mutualisées de formation à la pédagogie pour les enseignants ;
  • La valorisation des initiatives pédagogiques innovantes des établissements ;
  • La coordination du réseau des accompagnateurs pédagogiques en Nouvelle-Aquitaine ;
  • L’expérimentation de nouvelles méthodes ou technologies au service de l’enseignement et de l’apprentissage ;
  • La veille autour de thématiques pédagogiques communes (espaces physiques d’apprentissage, approche par compétences, formation à distance…).

    De nombreuses actions sont mises en place, telles que :

      La mise en réseaux des acteurs de la transformation pédagogique et des services d’appui à la pédagogie ;
      La coordination des réponses aux appels à projets régionaux et nationaux et le suivi financier des projets CPER ;
      La mise à disposition d’une offre de formation communautaire en pédagogie universitaire co-animée avec les services d’appui et à destination de toute la communauté de l’ESR ;
      L’accompagnement pédagogique des équipes dans les établissements d’accueil ;
      L’observation dans la mise en place et le suivi de recherche-action, les usages des espaces physiques d’apprentissage et les enquêtes sur les transformations pédagogiques ;
      La valorisation d’événements thématiques ;
      L’expérimentation de nouvelles organisations/méthodologies/technologies ;
      La production de livres blancs et de parangonnages sur des thématiques communes.

    LE DÉVELOPPEMENT APPLICATIF

    L’Usine numérique de la ComUE d’Aquitaine fait émerger et développe des applications répondant aux nouveaux usages de la communauté des étudiants et des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle est composée d’une équipe technique experte en conduite de projets et spécialisée dans les dernières technologies liées au développement.

    L’équipe de l’Usine numérique répond au besoin des établissements d’enseignement supérieur de proposer des services numériques en adéquation avec les nouveaux usages de la communauté universitaire (étudiants, enseignants et personnels), notamment via l’essor des mobiles, des tablettes et des échanges sur les réseaux sociaux. Cette nécessité a été soulignée dans les résultats de l’étude menée en 2018 sur les « services numériques innovants » et par les ateliers utilisateurs mis en place.

    Les objectifs de l'équipe sont :

  • La fiabilisation des développements ;
  • La détection des bugs, des régressions au plus tôt et ainsi réduire les phases de recette ;
  • L’assurance d’un suivi constant de la qualité ;
  • La livraison tôt, souvent (en continu) et à moindre risque ;
  • L’engagement dans une démarche d'amélioration continue (pas de rupture brutale dans les pratiques) ;
  • La mise en place des indicateurs permettant de mesurer le ROI des pratiques (satisfaction utilisateur, anomalies réduites, plaisir de l'équipe, évolutivité...) ;
  • L’utilisation d’outils « standards » et libres.

    Les services développés ont pour objectif de répondre aux besoins des utilisateurs, notamment étudiants, en fournissant un environnement d’apprentissage plus stimulant, favorisant l’échange, le travail collaboratif, et permettant ainsi leur réussite. Une activité de développement logiciel a donc été créée au niveau communautaire afin de développer des applications web ou mobiles tenant compte des besoins des étudiants et des personnels (planning des cours, agenda campus, accès au dossier administratif, déplacements sur le campus, annuaires, alertes, informations,…).

    L’équipe de l’Usine numérique utilise une démarche agile pour le développement des applications. Cette méthode favorise la co-construction et l’adaptation constante liée à l’évolution des besoins. Une première version de l’application sera opérationnelle mi 2020 puis déployée dans chaque établissement.

    LES INFRASTRUCTURES

    La ComUE d’Aquitaine, dans sa mission de coordination du CPER numérique 2015-2020, accompagne les établissements aquitains dans la modernisation de leurs infrastructures. Cette coordination a permis l’obtention de financements conjoints pour mener des études de rénovation du réseau de collecte REAUMUR, pour moderniser les équipements réseaux de site afin de permettre les usages en mobilité et pour créer 4 salles d’hébergement mutualisées.

    Les actions portent sur deux axes majeurs :

  • Les réseaux de l’ESRI en Région Nouvelle-Aquitaine

    Les acteurs néo-aquitains de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (ESRI) proposent un nouveau schéma de déploiement d’un réseau dorsal très haut débit à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine pour la communauté de l’ESRI et ses partenaires.

    En collaboration avec la ComUE Léonard de Vinci et les 5 établissements porteurs des 3 réseaux de l’ESRI en Nouvelle-Aquitaine (REAUMUR, SPIN et RENIER), la ComUE d’Aquitaine coordonne les établissements impliqués dans le projet RINA (Réseaux d’infrastructures pour les établissements de Nouvelle-Aquitaine). Ce projet de réseau, complémentaire des actions menées par la Région en faveur du déploiement, porte sur 2 500 km de fibre optique activée par une trentaine de points de présence pour distribuer un accès très haut débit sur les 64 sites d’enseignement supérieur en Nouvelle-Aquitaine.

    La première phase du projet préfigurant un vaste réseau néo aquitain portera sur l’interconnexion de points de présence localisés sur les implantations universitaires majeures et permettra à terme le raccordement à un futur Datacenter régional.

  • Le Datacenter régional

    Les établissements de l’ESRI et les deux ComUEs de la région Nouvelle-Aquitaine ont constitué un dossier de réponse pour l’appel à labellisation d’un Datacenter régional en 2017. Ce dossier a soulevé la question de la connectivité de cet équipement majeur et il est à la genèse du projet de réseau d’infrastructures en Nouvelle-Aquitaine (RINA).

    Il a également servi à la réflexion d’un Datacenter régional dans une étude d’opportunité au sein de la région Nouvelle-Aquitaine (conclusions attendues en septembre 2019). Les démarches engagées portent aussi sur des salles d’hébergement, véritables pièces contributives dans le maillage pour un futur Datacenter opérationnel sur le territoire régional.

    LES SYSTÈMES D'INFORMATIONS

    Les projets communautaires visent à consolider les systèmes d'information des établissements aquitains de l’ESR, à poursuivre une meilleure coordination de leurs développements respectifs et à constituer une base d'informations commune, pertinente et cohérente au niveau régional.

    Accompagnés par la ComUE d’Aquitaine, les 6 établissements (université de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Bordeaux INP, Bordeaux Sciences Agro et Sciences Po Bordeaux) ont mené des études préalables. Les conclusions de ces études ont permis de faire émerger des besoins en termes de politique de sécurité des systèmes d’informations et d’applicatifs sur des champs aussi divers que la gestion de projets, la gestion électronique des documents et leur archivage et l’urbanisation des systèmes d’information.